Les entraîneurs sont ils toujours des gens de confiance ?

Aujourd'hui notre réflexion va vers l'intégrité morale des entraîneurs de chevaux de courses vis à vis des éleveurs et de leurs clients. Cette réflexion concerne plus particulièrement les entraîneurs qui pratiquent la location de chevaux. En effet ces gens prennent de gros risques financiers en prenant à leurs charges des chevaux, mais, sont-ils pour autant exempt d'une déontologie de base vis à vis du cheval et des bailleurs, éleveurs ou propriétaires ?

Il semblerait que certains individus manquent un peu d’honnêteté sur leurs pratiques, le travail et les soins portés aux chevaux, ainsi que sur les accidents que ces chevaux ont vraisemblablement subis dans leurs établissements.

Ce qui est triste dans cette histoire, est que les problèmes notamment dû aux accidents se retrouvent quelques temps après, et bien souvent chez un nouvel entraîneur qui reprend votre élément, lequel cherche à comprendre et à trouver la solution pourquoi le cheval ne va pas ... Bien souvent ce nouvel entraîneur fait appel à l'homme ou la femme de science et le "pot aux roses" est ainsi découvert !

Le phénomène n'est pas nouveau, il est malheureusement récurrent, nous n'en avons pas été et n'en serons pas les seules victimes, ces entraîneurs de "mauvaises qualités" vous détruisent rapidement et facilement un élevage quand il est petit.

Nous émettons l'idée qu'une sorte de guide Michelin ou Gault et Millau avec des références étoilées seraient nécessaires aussi bien pour les éleveurs que pour les propriétaires ou futurs propriétaires, afin qu'ils ne placent pas leurs éléments inopportunément. Ce guide permettrait également de pouvoir donner des commentaires sur certaines pratiques que certains entraîneurs ont, généralement bien masquées car bien entendu leurs réputations en souffriraient.

Peut être que nos fédérations France Galop ou le Cheval Français ont déjà réfléchi au sujet et nous préparent peut être ce fameux guide, ce sujet n'est pas qu'iun rêve utopique. 

C'est peut être une solution à réfléchir et à adopter pour assainir un milieu où la transparence n'est pas reine. Relever un peu le niveau des courses hippiques qui souffre depuis longtemps de la mauvaise réputation dans le public lambda, finalement ne serait qu'un bien pour tous

Écrire commentaire

Commentaires: 0